Ce site utilise exclusivement des cookies techniques : propres ou tiers, nécessaires à son fonctionnement et utiles pour l'évaluation de ses performances, conformément aux fins énoncées dans la Politique des Cookies. Aucune donnée à caractère personnel n'est traitée via ces cookies, dans le respect des dispositions énoncées dans le Règlement UE 2016/679 (RGPD). Pour en savoir plus, cliquez sur le lien Plus de détails (Politique des cookies).
En appuyant sur OK, ou en fermant ce bandeau, ou encore en continuant la navigation d'une autre manière, vous acceptez l'utilisation des cookies ici indiquée.

Ok / Plus de détails
1
4
Église catholique de Notre-Dame de Bonsecours au Havre.
Un écrin de lumière pour la prière.
La nouvelle église de Notre-Dame de Bonsecours est située sur le terrain entre la rue de Verdun et la rue Maridor, à la place du vieil édifice de 1913, démoli à cause de ses très mauvaises conditions structurelles. Le Diocèse du Havre, en sa qualité de maître d’ouvrage, a décidé de confier les travaux au cabinet AGAPE Architectes, spécialisé dans les rénovations et dans le bâtiment public et privé. Avant d’entamer la construction, en 2009, la subdivision du sol constructible a été repensée pour obtenir non seulement le nouvel édifice pour le culte, mais aussi un système de logements sociaux. Et la nouvelle église est née de cette fonction renouvelée de l’aire, qui intègre la vie liturgique et la vie pastorale.

La réorganisation de l’espace a été l’épine dorsale le long de laquelle ont été réalisées toutes les phases du développement, de la conception à la réalisation des travaux. Le plan de l’édifice présente un lien de base fort: l’autel, au centre, est situé en axe avec l’abside et coupé par la ligne directrice du baptistère. Il en découle un message symbolique d’une profonde nature chrétienne eschatologique. Cette nouvelle tension spatiale est fondamentale parce qu’elle rythme le nouvel édifice en le rendant dynamique. Et la lumière, mesurée et contrôlée, définit et valorise cette intention de base, en transformant sa maçonnerie solide en béton armé visible, en un écrin de lumière qui accueille les fonctions liturgiques.

L’importance du verre devient alors incontournable. Le verre Madras®, en particulier le modèle Fili, choisi pour les ouvertures les plus hautes des murs extérieurs, diffuse doucement la lumière qui accompagne la prière des fidèles. Son motif à bandes satinées, longues et minces, semblables à des brins d’herbe géants et stylisés, sur fond satiné mat, bien que couvrant, élève vers le haut les façades du bâtiment en le parant d’une forte valeur symbolique. Non seulement lumière donc, mais aussi design, avec un seul modèle: Madras® Fili, fruit de l’expérience de Vitrealspecchi dans le satinage et la gravure chimique du verre plat, et synonyme de qualité italienne. Une qualité commune à tous les modèles des collections Madras®, qui se traduit en facilité d’entretien et grande résistance aux empreintes.

Madras® Fili, disponible avec une orientation parallèle aussi bien au côté court de la plaque (225 cm) qu’à son côté long (321 cm), est adapté à une gamme d’applications multiples. Applications à l’extérieur, grâce à son motif de grandes dimensions, visible même de très loin, pour les façades et les ouvertures (comme dans le cas de Notre-Dame de Bonsecours), et aussi pour les balcons, les marquises, les balustrades, etc. Mais aussi applications à l’intérieur, pour les cloisons de séparation, les portes plein verre, les parois de douche, etc. Et lorsqu’on l’installe comme surface horizontale, il offre des applications intéressantes, comme des tables et des surfaces d’appui plein verre.

Trempé et disponible même sur verre float déjà feuilleté, conforme à la norme UNI EN 12543: 2000, Madras® Fili peut aussi être peint, en se transformant en une surface de finition innovante. Selon le type de peinture/laque appliquée, il peut être installé comme revêtement extérieur (façades, balcons, etc.) et intérieur (revêtements de parois, portes d’armoires et de cuisine, accessoires de décoration, etc.).

Paroi en verre Madras® mod. Fili le long des murs extérieurs. L’éclairage est doucement modulé par la décoration particulière du verre, en rendant l’édifice un écrin de lumière qui accompagne les prières des fidèles.
 
;